La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

Chant Prénatal

Chantez avec votre bébé !

 

" L'empreinte que reçoit le fœtus est irremplaçable, elle est unique, c'est celle de ses parents, celle de sa famille, ancêtres y compris. Les vibrations du couple constituent les racines de l'enfant. "
Marie-Louise Aucher

 

Deux ateliers sont ouverts aux femmes enceintes et aux futurs papas, puis aux parents avec bébé. Ils se déroulent à Mouans-Sartoux (Alpes-Maritimes) et à Tourrettes de Fayence (Var).

 Il n'est pas nécessaire de savoir chanter ou de lire la musique pour venir.

Pourquoi chanter avant la naissance ?

  • Entendre  par conduction osseuse d'abord, puis à partir du 5e mois par audition. Au 8e mois, le fœtus mémorise ce qu'il entend. Il perçoit les vibrations et les voix à travers le liquide amniotique, et particulièrement l'empreinte affective de celles de ses parents, tissant un lien rassurant qui se prolongera dès sa naissance.

  • Résonner Les sons graves sont les mieux perçus in utero. Ils aident à ouvrir le col même sous péridurale et favorisent la libération d'endorphines qui diminuent la sensation de douleur. Ils amènent la personne qui les émet ou qui les reçoit à une détente profonde et peuvent déclencher l'accouchement naturellement près du terme. La présence des papas est donc bienvenue à l'atelier! Et le piano complète les voix avec une étendue plus large. Les voix très graves étaient utilisées dans l'Antiquité pour soulager les souffrances humaines.  

  • Respirer Fondamentale pendant le travail pour la mère et l'enfant in utero, une bonne ventilation apporte de l'oxygène au moment de la contraction utérine retardant l'arrivée de l'acide lactique responsable de la sensation douloureuse. Cet oxygène est nécessaire à la dilatation du col. La respiration du chant installe une expiration longue, soutenue et un inspir rapide, détendu ce qui sollicite la sangle abdominale jusqu'à l'expulsion.

  • Détendre Le chant permet de relâcher les zones musculaires qui se contractent avec le poids du bébé et d'éliminer les tensions, grâce au travail de mobilisation et de relâchement et aux exercices corporels. 

  • Libérer Chanter apporte de la joie, de l'humour, et de la tendresse, l'expression des émotions, une communication intime avec le bébé, portée par le groupe dans le partage. Les vibrations dynamisent le système nerveux ce qui élimine la fatigue et redonne du tonus, voire une certaine euphorie ! 

  • Répondre  aux questions que l'on n'ose pas toujours poser lors d'une consultation, aux angoisses ou simplement guider des choix qui ne sont pas faciles à faire seuls (relations familiales, allaitement, péridurale, quelle maternité…). En parler avec d’autres mamans, échanger des adresses, des conseils permet de s’ouvrir à d’autres possibilités.

 Et après la naissance ?

  • Reconnaître ce qui a été chanté dans le ventre de sa mère apaise le bébé à l'écoute des morceaux familiers. Il manifeste une attention très particulière quand sa maman chante à nouveau pour lui et quand il entend le piano. 

  • Apprendre Les bébés ont une vigueur précoce dans la nuque qui leur permet de tourner la tête, puis, ils accèdent plus facilement au langage et à la lecture, en utilisant leur ouïe pour se corriger. Leur élocution est fine et juste, il n'y a pas de confusion entre les différents "bruits" des lettres. Ils sont naturellement attirés par la musique, le rythme et les sons. Ils formulent plus facilement leur ressenti et leurs émotions lorsque les parents les sollicitent. De plus, en renforçant l'oreille interne, l'enfant aura un meilleur équilibre postural.

  • Retrouver son corps de femme : Mobiliser le périnée et réinvestir le bassin sont nécessaires pour se retrouver, reprendre possession de son corps et de ses sensations, accepter l'idée du vide en soi et se réapproprier cette région.

  • Partager dans un lieu d'accueil son expérience et parler du vécu de l'accouchement, de ses émotions et poser les questions qui surviennent une fois bébé présent, être entourés, ne pas se sentir isolés, afin d'éviter les baisses de moral.

  • Communiquer des informations pratiques (adresses de nourrices, conseil de portage, pédiatres…), chanter ensemble et approfondir le répertoire à reprendre en famille.

 

    Vous pouvez lire le témoignage de Mamans en cliquant ici

 

   "Il n'est jamais trop tôt pour parler à un être humain"
      
                                                   Françoise Dolto                                                    

La ponctualité et l'assiduité de chacun permettent un travail en profondeur, une cohésion du groupe et une progression.
De ce fait, l'engagement de venir à l'atelier implique le règlement de chaque cours, même en cas d'absence.

 

Atelier de Mouans-Sartoux  

Le Jeudi de 10h à 11h30

Lieu : Cabinet de Lydia Defillon (sage-femme)
Les Jardins de Mouans, 29 traverse des Cades
06 370 MOUANS-SARTOUX

 

Participation : Forfait de 4 séances consécutives : 100 €
                        Forfait de 10 séances consécutives : 200 € 
utilisable également après la naissance de bébé. 
                        
Possibilité de payer en plusieurs chèques.

 

 

Atelier de Tourrettes de Fayence 

 

Le jeudi de 16h30 à 18h  deux fois par mois. Pour les dates, cliquez ici

Lieu : Cabinet de Gisèle Schmerber et Céline Ziegler (sages-femmes)
Centre commercial Mercuriales (derrière Intermarché)
83 440 TOURRETTES DE FAYENCE

 

Participation : Forfait de 4 séances consécutives : 100 €
                        Forfait de 10 séances consécutives : 200 € utilisable également après la naissance de bébé. 
                        Possibilité de payer en plusieurs chèques.